Communication interne : je t’aime moi non plus

Communication interne : je t’aime moi non plus

Communication interne : je t’aime moi non plus

Sur les réseaux sociaux, une phrase très à la mode se répand depuis quelque temps : “Je suis responsable de ce que je dis, je ne suis pas responsable de ce que tu comprends”.

Responsable-dis-comprend-blog-RH-Tie-Up-communication-interne

 

Au risque de froisser ceux qu’ils l’ont relayée sans modération, cette affirmation semble un peu facile. En effet, si nous avons un message à faire passer, nous serons responsables de ce que nous dirons et nous serons tout aussi responsables de la façon dont ce message sera perçu. S’il est compris de travers, c’est bien nous, en tant qu’émetteurs qui serons responsables. Responsables de ne pas avoir utiliser les bons mots, responsables de ne pas avoir utiliser le bon ton, responsables de ne pas avoir utiliser le bon canal.

Et c’est là tout l’enjeu de la communication interne dans une entreprise : s’assurer que le message est juste, clair, non soumis à interprétation, diffusé à la bonne personne et de la bonne manière.

Perception-message-blog-RH-Tie-Up-communication interne

Ainsi, lors des audits RH, il parait logique que la communication interne revienne systématiquement dans le top 3 des points à améliorer dans l’entreprise, si ce n’est dans le top 1…

Alors pourquoi, même quand nous avons l’impression d’agir comme il faut, les salariés sont-ils toujours aussi intransigeants lorsqu’il s’agit de communication dans nos entreprises ?

Selon une enquête Innovatech portant sur la communication interne en 2010/2011, 96% des Dirigeants de PME interrogés considéraient la communication interne comme primordiale au sein de leur structure et fondamentale à leur développement commercial. Mais seulement 45% d’entre eux, soit moins de la moitié bénéficiaient d’une stratégie claire et définie à l’avance sur laquelle communiquer.

Nous le savons en PME les choses vont vite, le Dirigeant est sur tous les fronts et il manque parfois de recul dans les informations communiquées à ses salariés.

Annoncer quelque chose qui finalement ne se mettra pas en place, ou au contraire mettre une action en oeuvre sans avoir eu le temps d’en informer les salariés, voilà deux raisons qui poussent à semer le doute dans la tête des collaborateurs et qui les amènent à décréter que la communication interne est mauvaise dans leur entreprise… Ne donner aucune information, au contraire, favorisera les rumeurs et autres bruits de couloir. Car oui, il ne faut pas se leurrer, les salariés, eux, communiquent !

Bonne-communication-interne-Blog-RH-Tie-Up

Pour avoir une communication interne efficace, il faut d’abord se demander dans quel but nous souhaitons la développer. Au delà de l’aspect premier et purement informatif, bien communiquer au sein de son entreprise doit pouvoir avoir un rôle fédérateur. Faire adhérer les salariés aux différents projets en suscitant leur intérêt et en les impliquant dans la réussite de ceux-ci tout en limitant les résistances au changement. Indirectement, cela jouera également sur leur engagement et sera un levier de fidélisation.

Que ce soit dans un but managérial ou bien marketing (développement de la marque employeur), un certains nombre d’outils sont à disposition des entreprises pour améliorer leur communication :

  • Journal ou newsletter interne
  • Intranet
  • Affichage
  • Réseau social d’entreprise
  • Séminaires
  • Boites à idée
  • Instances Représentatives du Personnel…

 

Quelques soient les moyens choisis, il doit y avoir une cohérence entre la communication et les actions. Ce n’est pas parce que le message est bien passé que les salariés adhéreront immédiatement à celui-ci. Aujourd’hui, l’organisation purement pyramidale est remise en cause. La simple communication descendante ne suffit plus et les salariés ont des attentes fortes vis à vis de leur direction. La communication doit alors s’accompagner de faits visibles et de preuves tangibles visant à les rassurer.

Moyens-communication-interne-blog-RH-tie-up

Nous sommes entrés dans l’ère de la “toute digitalisation”. Les sites de notation d’entreprise se généralisent et se renseigner sur Internet avant de donner suite à une offre d’emploi se banalise. Pour rester attractives, les organisations doivent jouer le jeu de la transparence et soigner leur image. La communication interne est sans nul doute une alliée précieuse en ce sens, car qui d’autre que vos salariés pourraient être les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise ?

 

Chefs d’entreprise, vous souhaitez vous faire accompagner dans votre stratégie RH et sur l’amélioration de votre communication interne ? Contactez Tie-Up !